dimanche 15 novembre 2015

L'atelier pendant ce temps...

Enfant faisant de la corde à sauter

étiquette à l'arrière du support de cartel

 
refonte du bronze du cul de lampe
 
dans l'attente de l'ébarbage* et du brunissage*
 
L'ébarbage est l'opération qui, en fonderie, consiste à éliminer les bavures de métal qui se sont solidifiées au niveau du joint entre les deux parties de moule.
 
*Le brunissage est le brillantage du bronze par frottement d’un brunissoir.
Cet outil est constitué d’une pierre dure ( une hématite pour la dorure sur métal ) sertie sur un manche. On utilisera l’hématite et l’acier poli, plutôt que l’agate utilisée pour la dorure à la feuille. Au XIXème siècle on brunissait le métal argenté car les bains d’argent par électrolyse donnaient un dépôt très mat . Il existait également des tours à brunir. Le brillant obtenu par brunissage ne peut pas être égalé par polissage car il agit par écrasement et produit donc une surface plus parfaitement lisse que le polissage qui agit par abrasion.
D’autre part le brunissage ne provoque pas de perte de matière et durcit la couche superficielle du métal . L’origine du mot brunissage vient de la couleur brun-foncé lorsqu’il reflète des zones sombres alors que les parties mates du fait de leur plus grande irrégularité de surface reflètent la moyenne de l’ambiance lumineuse et semblent donc plus claires.

samedi 14 novembre 2015

Atelier du 14

olivier encadre après mise en place de sa marqueterie et des étiquettes détonantes ;

Marqueterie au casque Bikini

Nathalie à l'usinage

Passe perpétuelle de verni au tampon
© AMHP



Le secret
Olivier

la boite de Nassera





Atelier des enfants du 13

© AMHP
 
Bart Simpson découpé
 


sculpture

Sac en construction ; en cuir et de marqueterie de laiton
© AMHP

gainage  © AMHP

 

dimanche 11 octobre 2015

En allant à pied à l'atelier

 
© olivier

Une plaque de cuivre, un petit burin et surtout un sacré lot de patience et de précision.

Michel Lasnier, ayant maintenant 74 ans, enseignât dans la pratique de la gravure d’ornement pendant des dizaines d’années. Il est un ancien professeur de la prestigieuse école Boulle de Paris spécialisée dans le design et les métiers d’art.

« C’est quelque chose de rare, et d’original, un travail de précision, qui se fait dans le calme »
, explique l’ancien professeur . Il grave sur plaques — principalement des animaux — et utilise ensuite une presse pour imprimer ses dessins sur papier. Le résultat : des grenouilles, oiseaux et autres membres de son impressionnant bestiaire (plus de 360 plaques gravées) couchés sur papier, retranscrivant à l’aide d’un trait d’une impressionnante finesse sa passion pour le monde animalier.
 
 
 « J’ai aussi déjà gravé la coupe de Roland Garros pour les femmes. Une année, ils s’étaient rendu compte qu’ils n’avaient pas gravé le nom de la championne de l’an passé, alors le trophée a atterri en urgence à l’école Boulle ! », se souvient l’artisan. il exposait et fit des démonstrations tout ce week-end au salon d’art ou il rencontrât  également son ancienne et talentueuse ancienne élève de l'école Boulle . 
 
 
 
les mains de Marie Hélène son élève
 
 
 
 

dimanche 4 octobre 2015

Atelier .

 
 

façade de tiroir d'un bureau Mazarin restauré


 

 
sous le regard Statue de Minerve casquée  représentée avec son bouclier et sa lance
Dans les trophées, un bouclier est orné.
 
La dépouille d'un lion évoque Hercule, héros mythologique à la force légendaire, auquel le roi était souvent comparé

samedi 23 mai 2015

Atelier du 23


photo d'Olivier sur son travail de restauration.

 


 

 

Un Crucifix a été restauré a l'aide d'un enduit fait de blanc de Meudon et de colle de peaux de lapin. Puis un viendra un ponçage  fait à sec ou à l'eau jusqu'à obtenir une surface bien lisse.

 Préparation pour l'enduit :  
au bain-marie mélanger 1 vol de colle de base + 1 vol d'eau tiède + 2,5 vol. de blanc de Meudon passé à la passoire pour éviter les grumeaux. Appliquer au pinceau 3 à 4 couches successives avec un ponçage entre les couches au papier anti-encrassant. Le travail des couches d'enduit se fait toujours à chaud.


conseils :
 - Ne jamais faire bouillir la colle car elle perdrait ses qualités collantes.
- Ne jamais appliquer un mélange fort en colle sur un mélange faible en colle, risque de craquelures.
- Ne pas réchauffer trop souvent la colle, elle deviendrait cassante.

dimanche 17 mai 2015