dimanche 8 février 2015

Le jeux des 7 erreurs de la marqueterie Boulle

Caricature de Louis (atelier des enfants)
 
 1 -Scotcher le dessin directement sans le coller au préalable. Grosse erreur, le dessin ne tient pas.On colle le dessin et après on le scotch ..

 

 
 
2 - Mettre la lame de scie à l'envers. Le découpage est laborieux voire impossible.
La lame de scie se met dents vers le bas
 
 
Arlequin en papier se presse
 
 
3 -Oublier de mettre du papier suifer dans son paquet. Le découpage devient très compliqué lorsqu'il s'agit de matières dures tels que le laiton.
 
Mettre après le carton une double épaisseur de papier suifer et ensuite les matières à découper.
 
 
 


 
 4 - Vouloir faire un vernis au tampon avec un beau pull en laine. Cela pluche et le vernis est irréalisable.
Relever les manches et crée vous un lieu hors poussière.
 
 
 
 
 
 
 
5 -Remonter les bronzes ou les serrures d'une petite boîte avec des vises trop grandes.
 
Résultats ça traverse il faut recoller et refaire le vernis.
Bien choisir la grosseur et la hauteur de ses vises et couper si nécessaire. Et surtout, travailler en douceur.
 

6 - le polissage à la Speedy Gonzales.
C'est beau sur le coup, mais après le vernis on s'aperçoit que ça ne brille pas beaucoup, mais il est trop tard..



Prendre le temps de bien poncer et polir son objet.

7 - Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre.
 
 
 
Une marqueterie très belle, mais trop compliqué à découper un objet très beau, mais trop difficile à restaurer. Et c'est le moral qui flanche.
 
Soyons raisonnables Michel-Ange a mis du temps avant de peindre la Chapelle Sixtine.
 
Ne changez rien ou pas trop je vous adore. Tous ses petits défauts font votre charme..
 
Patience, rigueur et plaisir.
 
Marie-Hélène P